crise hemorroidaire
Santé

Comment soulager efficacement une crise hémorroïdaire ?

La crise hémorroïdaire résulte de facteurs divers et variés, tels qu’une constipation persistante, des variations hormonales, d’une grossesse, ou encore d’une alimentation et d’une hygiène de vie inappropriées à une bonne santé. Lorsqu’un saignement apparait, la crise s’avère potentiellement plus grave et nécessite une consultation médicale. Selon le cas, différents traitements favorisent l’apaisement des douleurs liées à des hémorroïdes, comme une crème anti inflammatoire, mais il est également possible de soigner cette pathologie sur le long terme.

Hémorroïdes externes, attention au papier toilette

Des règles hygiéno-diététiques constituent le premier rempart contre la transformation d’hémorroïdes en crise douloureuse et dérangeante. En effet, en complément d’un traitement contre les crises hémorroïdaires, afin d’éviter l’apparition de douleurs et de saignements, il convient d’adapter son mode de vie. La constipation étant la cause la plus répandue, il convient d’adapter son alimentation en privilégiant les fibres contenues dans les céréales, le pain complet, les légumes verts crus, sans oublier de boire beaucoup d’eau. A contrario, il est préférable de s’abstenir de boire du café ou du thé et d’ingérer une nourriture épicée. Une activité physique régulière contribue au bon transit intestinal, cependant, le port de charges lourdes est à proscrire, et dans le même esprit, il est recommandé de ne pas s’éterniser sur le siège des toilettes afin de ne pas créer un étirement au niveau anal, autre astuce, n’utilisez pas de papier toilette parfumé. Comme on le voit, la prévention s’illustre par l’adoption de comportements plus sains, comme l’arrêt du tabac et se garde de tout excès.

Traitement des crises hémorroïdaires

Des pommades et suppositoires cicatrisants et apaisants peuvent soulager efficacement les douleurs aiguës et irritantes dans le cas d’une inflammation des hémorroïdes externes. Si une constipation persiste, l’utilisation d’un laxatif s’envisage avec précaution, en privilégiant un régulateur à base de Macrogol, un laxatif de lest et/ou lubrifiant; le laxatif stimulant étant à bannir. Des crises concernent également les hémorroïdes internes et une chirurgie constitue une option. Qu’il soit question d’hémorroïdes externes ou bien internes, la présence de sang impose la consultation d’un médecin.